LE PROGRAMME EN COURS... Retour page d'accueil


Afficher les archives
samedi 16 février : LES FRERES LAMBERT

Si vous aviez suivi notre programmation, nous avons le regret de reporter la soirée féministes avec Claude Michel que l'on adore bien par ici. Hélas, des ennuis de santé font qu'elle ne sera pas d'attaque pour sa petite tournée francilienne...

Nous avons invité par le plus grand des hasards des messages qui nous arrivent, une autre soirées chansons, celle-ci plus conventionnelle, avec

 

LES FRERES LAMBERT
Originaire de la région d' Orléans, ce duo qui peut-être parfois trio, reprend d'une manière effrontée les succès de Renaud, Gainsbourg, Brassens, Bref et même PIAF... dans un esprit cabaret, un tantinet interactif. Vous ne serez pas déçus !
Participation au frais : assez libre et on donne ce qu'on veut autour de 10€...  Le groupe en est d'accord... façon à eux de signifier de venir sans souci...

 

 

 

 

 Pour la forme, nous laissons la petite présentation de Claude que nous attendons avec impatience...

 

Claude Michel est une chanteuse féministe, originaire de Concarneau, une sorte de Penn Sardinn au caractère bien trempé.

A près de 80 ans, la Concarnoise Claude Michel continue d'enchaîner les dates de concerts avec énergie et passion.

Portrait (sur FR3 Bretagne)

« Je n'ai pas le temps de m'ennuyer, ça c'est sûr. Mais j'ai une chance folle de mener cette vie-là », lance Claude Michel. Cela fait 30 ans qu'elle parcourt les routes de Bretagne et d'ailleurs pour chanter ses coups de coeur et ses coups de gueule.
« J'écris avec mon coeur et je chante avec mes tripes », c'est ainsi que la Concarnoise analyse la fidélité de son public.
« Je n'aime pas entendre toujours les mêmes chants de marins, alors dès que j'ai commencé à chanter, j'ai écrit mes propres textes »
, explique-t-elle d'une voix déterminée. Pour n'être jamais seule sur scène, Claude a aussi appris l'accordéon et depuis, entre eux, c'est une longue histoire d'amour. Elle lui a même dédié la chanson Toi mon accordéon.

« Ici, c'est chez moi »

Pourtant Claude Michel avait fait ses classes sur un chemin bien différent. Née d'un père breton dans l'Est de la France, elle fait des études d'histoire et de géographie et soutient une thèse de démographie. Diplômée, elle rejoint les collèges de Concarneau, pour se rapprocher de ses parents. Amatrice de voile, elle succombe au milieu de la plaisance. « Depuis je n'ai plus jamais quitté Concarneau. C'est chez moi ici ». Bretonne, elle l'est pour sûr. Et pour le faire savoir au monde entier, elle en a fait une chanson, tout simplement intitulée Je suis de Bretagne.

Féministe

Auteur, compositeur et interprète ne sont pas les seules casquettes de Claude Michel. Cette retraitée hyperactive est aussi une femme engagée.

La cause féminine l'a menée aux quatre coins de la planète. En 2002 elle était partie en groupe pour faire avancer les droits de la femme à Kaboul en Afghanistan, « cette ville, on aurait dit Berlin après la guerre », se souvient-elle avec émotion. Claude Michel est une des personnes à l'origine de l'Abri-côtier, le centre d'hébergement pour les femmes victimes de violences à Concarneau.

Les femmes et leurs combats ne sont pas mieux résumés que dans sa célèbre chanson Penn sardin, qui reprend l'histoire de la grève des sardinières de Douarnenez. Les textes de Claude collent aussi aux problèmes de la société : Janvier à Brest dénonce par exemple la prostitution de jeunes Africaines dans la ville. Le texte d'Hymen, lui, a été écrit il y a trois ans, lorsque Claude a découvert qu'en France un mariage avait été annulé pour cause de non-virginité de la jeune mariée. « Comme quoi, pour l'égalité, on n'est pas rendu, et il faut que ça se sache ! », martèle l'accordéoniste.

Retraitée depuis quinze ans, Claude Michel continue d'avoir des journées bien remplies. « J'écris mes chansons la nuit, c'est le seul moment où j'ai vraiment du temps libre », sourit-elle malicieusement. Malgré toutes ces activités, Claude Michel aime se ressourcer auprès de sa famille... entre ses sept enfants, douze petits-enfants et cinq arrière-petits-enfants !

Alors, une rencontre avec Claude MICHEL ne se rate pas...  et comme elle ne fait pas la "une" de Télérama, pas étonnant que vous ne la connaissiez pas encore...

(d'après un article de Ouest France)

 

samedi 19 janvier
THE MAXI MOXY FAN SHOW
hokum sheiks
dimanche 20 janvier
ATELIER SLOW JAM bluegrass old time
de 15h à 18h environ
samedi 26 janvier
SHAKINN MATE
ROCK AND ROLL
dimanche 27 janvier
STAGE DANSES TRADITIONNELLES
gratuit /
samedi 2 février
LE TARAF ISTOLEI
musiques des Balkans et d'ailleurs
samedi 16 février
LES FRERES LAMBERT
reprises Renaud, Piaf, Brassens, Gainsbourg...
samedi 23 février
SHOTGUN Ltd "L'OMBRE DES SHADOWS"
une grande émotion des années 60
samedi 2 mars
LE BAL DES TREPASSES
chansons actuelles (date reportée)
samedi 16 mars
Centre des Musiques Didier Lockwood
carte blanche pour une session jazz
samedi 6 avril
PERLA OHAYON trio tango argentin
Astor Piazzolla et arrangements du trio